Warcross

De Miko

Auteur : Marie LU

Genre : Science Fiction

Edition : PKJ

Date de sortie : 04/01/2018

4ème de couverture :

Quand le jeu de réalité virtuelle Warcross envahit la planète, son créateur est à deux doigts de contrôler l’esprit des gens ! Seule Emika est capable de déjouer ce plan terrifiant… au péril de sa vie.

La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyablejamais inventé : Warcross.

Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel…

 

 

Nous sommes plongés dans l’histoire à la suite de Emika (j’ai eu le réflexe d’écrire Emiko mon ancien pseudo de jeu xD) qui a 18 ans et qui est orpheline à New York et aussi qui a des beaux cheveux arc en ciel (j’ai aimé ça parce que c’est atypique !). Elle a été en maison de correction après avoir fait une énorme connerie pour venger une de ses amies. Son séjour s’est soldée d’une interdiction d’approcher un ordinateur pendant 2 ans (tu imagines toi, si tu devais laisser ton ordinateur pendant 2 ans… oui oui on a eu la même réaction !) Mais la punition ne lui fait pas peur et elle continue alors avec son téléphone portable antique.

Emika vit à New York, une ville qui fait partie du réseau Warcross. Sauf que pour rentrer dans ce jeu en ligne, il faut un accès à un ordinateur et rappelez vous qu’Emika n’a plus de droits ! En parralèle, Emika cumule 2 boulots pour ne pas s’endetter plus qu’elle ne l’est déjà. Elle est serveuse mais également chasseuse de prime. Elle vit avec une autre orpheline, qui ne travaille pas et qui passe son temps dans Warcross. Donc elles vivent dans la pauvreté (Emika a accumulé beaucoup de difficultés, les dettes de son père, la nourriture..) et sont menacées d’expulsion par leur propriétaire. Et Emika suit avec son amie le début du Championnat et réussit à faire une action qui attire les projecteurs sur elle.

J’ai trouvé l’histoire vraiment folle, nous étions dedans avec Emika et son fort tempérament et son côté humain qui nous fait nous attacher à elle. On ne sait jamais ce qu’elle va nous réserver et honnetement un peu de surprise et surtout une héroine badass, c’est tout ce que je demandais !

Pour le personnage de Hideo Tanaka, je suis un peu indécise quant à ce que je pense de lui. Au premier abord, il est distant et froid. Ça m’a fait bizarre qu’il s’occupe directement sans poser de questions de Emika et de ses dettes. Je l’ai trouvé vraiment superficiel dans ce sens là. Mais après, je ne sais pas… Je l’ai bien aimé mais sans plus.

Concernant Warcross en lui même, parce que clairement les passages avec les descriptions nous font sentir que ça envoie du pâté ! J’aurai voulu passer mon temps dans le jeu et découvrir tout le fond. Mais avec une quête bien sûr. Il y a un passage qui m’a fait pensé à Romina Russell et son livre Zodiaque, c’est lorsque Emika porte les lunettes et arrose une plante et que ça lui donne un +1, c’est comme Rhoma Grace quand elle va chez les Sagittaires et qu’elle effectue la même action.

 

Les relations qu’elle a noué avec son équipe les Phoenix Riders entre autres Ash, Hammie et Rashen est belle, ils l’ont vraiment accueilli à bras ouverts et surtout leurs séances d’entrainement étaient wooow !

En tout cas, l’histoire a été vraiment top, les personnages sont biens même si j’ai eu du mal avec Hideo m’enfin ! L’identité de Zéro est bien prévisible tout de même et c’est dommage.

 

[penci_review]

Cela peut vous intéresser ?

Laissez un commentaire