Le Chant d’Achille

De Miko

Autrice : Madeline Miller 

Genre : Mythologie, Historique

Nombre de pages : 468

Edition : Pocket 

TW : Meurtre, mention de viol, Mort, Esclavagisme, Torture, Sacrifice d’humains, trafic d’humains, violence physique, mention d’épidémie, guerre.

Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu’Achille est solaire, puissant, promis à la gloire des immortels. Mais, grandissant côte à côte, un lien se tisse entre ces deux êtres si dissemblables.

Quand, à l’appel du roi Agamemnon, les jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l’un et la colère de l’autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre… Au risque de faire mentir l’Olympe et ses oracles.

C’est un livre que j’ai lu sur conseil de Gaëlle de elleagetseschroniques, elle en parlait tellement bien que j’ai eu envie à mon tour de lire son coup de coeur.

Madeline Miller propose une magnifique réécriture de cette mythologie qui est déjà bien connue, en apportant sa touche de poésie. Le lecteur se retrouve scotché par ses émotions puisque l’écriture apporte du relief à l’histoire que tous connaissent. 

Il s’agit d’un récit à la première personne du point de vue de Patrocle. 

C’est une belle histoire d’amitié et de complicité entre deux hommes que bien des choses opposent. Le Chant d’Achille reprend la mythologie existante de la Guerre de Troie que l’on connaît tous dans nos livres d’histoire. On finit par s’attacher aux personnages et à leur histoire. Ce célèbre héros de cette guerre qui vit avec passion sa vie entre amitié, loyauté, respect, amour. Tant de valeurs qui nous poussent à apprécier Achille encore plus. 

Lorsqu’on prend le livre entre ses mains, on se sent comme transporter, un voyage à travers la Mythologie Grecque, ses légendes, ses dieux, ses héros. Lorsque les pages tournent, on voudrait pouvoir ralentir le temps pour apprécier l’écriture et la poésie de ce roman. Ces personnages sont sublimés par la plume de Madeline Miller. Leurs aventures nous prennent aux tripes, nous montrant les bons comme les mauvais moments. Des choix qui sont lourds de conséquences. Alors bien sur tout le monde ou presque connaît la fin de l’histoire tragique d’Achille, mais moi pas vraiment et pour cause.. si on m’avait dit il y a quelques années que je m’intéresserai à la mythologie grecque, j’aurai ri au nez du messager. 

Aujourd’hui, je me délecte de ces romans, surtout de la plume de Madeline Miller. 

C’est un livre qu’on aimera chérir et relire quand on le voudra parce qu’il nous fait traverser par tant d’émotions. Il m’a apaisé. Quand j’ai terminé ma lecture, j’étais triste certes mais tout de même apaisée par ce livre. 

Je vous le conseille tellement, c’est une beauté à avoir dans sa bibliothèque ! 

[penci_review]

Cela peut vous intéresser ?

Laissez un commentaire