Je suis une magical girl

De Miko

Aloha les astronautes, 

Aujourd’hui je voulais parler avec vous d’un sujet différent qui j’espère vous plaira tout de même.

Je suis une magical girl ou du moins j’aime les magical girl ! 

Les Magical girls ce sont des héroïnes qui ont des pouvoirs magiques innés ou acquis. 

La définition de Wikipedia c’est celle-ci : 

Une petite fille héroïne d’une histoire intégrant la plupart des éléments suivants :

  • des pouvoirs magiques, qui lui sont soit innés soit confiés pour une durée limitée, dans le but de faire le bien autour d’elle dans sa vie quotidienne. Lorsque la magical girl provient d’une royaume magique, on retrouve la notion d’apprentissage et d’intégration au monde des humains.
  • une liaison à un royaume magique d’une manière ou d’une autre (princesse de ce royaume, prêt de pouvoirs magiques par un habitant de ce monde, parents éloignés originaire de ce royaume…).
  • une baguette et/ou des compagnons magiques, ayant un rôle de mentor/protecteur.
  • un costume reconnaissable, qui peut changer lorsqu’elle pratique sa magie, en général assez court.
  • une scène de transformation récurrente, ou au moins une façon d’employer sa magie récurrente, et attendue par le téléspectateur.
  • la notion de secret : les pouvoirs magiques ne sont connus que de l’héroïne et du spectateur.
  • et bien sûr, toute une cohorte d’amis et de bons sentiments. 

La première fois que j’ai eu à faire à ces magical girls c’était dans mon magazine préféré Minnie Mag ou plus tard Witch Mag. 

J’ai découvert les aventures des sorcières de Kandrakar WITCH. Will, Irma, Taranee, Cornelia et Hay Lin sont des sorcières chacune liée à un élément. Dans l’ordre l’éther, l’eau le feu la terre et l’air. Ce sont des humaines qui vivent sur terre et qui vont en cours ensemble. Elles font face à des situations ensemble tout en comptant sur leurs pouvoirs. Il y a eu plusieurs saisons dans le magazine et au bout d’un moment la parution s’est arrêtée. J’adorais retrouver chaque mois leurs aventures. Elles ont été les premières magical girls ! Il y a eu un dessin animé mais je pense qu’il n’a pas rencontré le succès du tout ! 

Puis à la même époque, les winx sont apparues. Ce sont des fées avec également différentes affinités comme le soleil le feu la nature la musique la technologie (j’avoue que je n’ai toujours pas compris les pouvoirs de Layla :’) ) 

Moins d’accroche avec ces fées mais ce sont également des magical girls. A l’époque on suivait leurs aventures sur Teletoon ! Aujourd’hui encore elles ont toujours un petit succès. Netflix a même annoncé un live action (Bon, sans certains personnages…)

Ensuite j’ai vieilli et je me suis tournée vers les mangas. Véritable berceau des magical girls. J’en ai connu pas mal et à chaque fois ça a été des coups de foudre ! Les japonais font fort pour créer des magical girls.

Chocola et Vanilla (connue sous l’appellation Sugar Sugar Rune) a été le premier que j’ai suivi avec assiduité. J’ai tout de suite accroché au personnage de Chocola et à la trame de l’histoire qui consiste à voler des cœurs dans le monde des humains afin de devenir reine du royaume magique. Le manga a pris en maturité au fur et à mesure des tomes pour mon plus grand plaisir. Bien sûr j’ai versé mes larmes, j’ai ris. En fait mon cœur était traversé de différentes émotions comme ces coeurs que les petites sorcières doivent récolter. J’avoue avoir voulu que l’histoire continue ensuite après le couronnement de Vanilla (c’était Chocola qui avait gagné mais elle ne pouvait pas revenir avant…). 

En regardant l’animé, j’ai été déçue par le côté enfantin des répliques et des épisodes. L’introduction du personnage de Waffle et des épisodes qui n’ont aucun sens étaient inutiles et cela gâchait parfois l’intrigue principale. Il y avait aussi des épisodes dans le désordre par rapport au manga (quand cela le respectait haha). Et dans l’animé, Chocola est devenue Reine après le refus de Vanilla. 

En tout cas, Chocola et Vanilla sont des magical girls qui m’ont marqué !  #teamchocola

Passons aux Tokyo Mew Mew, ces héroïnes aux apparences animales et aussi aux couleurs flashies ! Comme pour les précédentes, j’ai commencé par les mangas où nous suivons Ichigo Momomiya qui découvre ses pouvoirs et ses facultés liées aux animaux en voie d’extinction comme le Chat sauvage d’Iriomote, ou le Tamarin lion à tête dorée…. 

Ichigo se retrouve ainsi à la tête d’un groupe de 5 jeunes filles du moins dans le manga. On tourne autour de son histoire d’amour avec Aoyama, ses combats avec Dren (nom de la version animée), ses mésaventures au café mew mew. En tout cas, on ne s’ennuie pas un seul instant avec ces jeunes filles ! 

L’animé est tout aussi bien, les couleurs sont pêchues. Cela ne colle pas toujours au manga mais cela ne le deservait pas non plus. 

L’animé s’appelle Mew Mew Power. Ma préférée c’est Zoey ( la mew mew rose hein !) J’avoue je ne suis pas originale mais son caractère est vraiment drôle.

J’ai adoré suivre ce manga et cet animé. ça me donne envie de le relire ! 

Ensuite, mon coeur a été pris par le manga Full Moon, comment dire que j’ai beaucoup pleuré quand je l’ai lu. (je suis bon public). Je ne vois pas trop en quoi c’est une magical girl mais Mitsuki avait deux amis Shinigami et elle pouvait se transformer en Full Moon la chanteuse pour chanter alors que la petite Mitsuki était atteinte d’un cancer des cordes vocales. J’ai aimé ce manga parce qu’on ne connaît pas tout et que j’ai l’impression qu’on se place du côté des Shinigamis ici. Je vous conseille sincèrement ce manga, je n’ai pas envie de vous en dire plus mais j’ai été vraiment traversée par différentes émotions fortes. 

J’ai croisé par hasard ensuite la chasseuse de cartes Sakura sur M6 et j’ai carrément adoré ! ça m’a vraiment donné envie de lui ressembler moi aussi ! 

Je ne pense pas vous donner tous les mangas que j’ai découvert avec ma phase de Magical Girl mais je vais vous mettre les mangas et animés avec leurs résumés. 

  • Shugo Chara

Amu Hinamori est une jeune fille fragile, timide et peu sûre d’elle qui passe pour une personne cool aux yeux de tous. Au sein de son école existe un groupe de quatre élèves appelés les “gardiens”, qui assure la protection de tous. On y trouve le Roi, la Reine, l’As et le Valet. Un jour Amu découvre à son réveil trois oeufs étranges qui sont en fait ses gardiens de caractère (ou Shugo Chara). Chaque enfant a au fond du cœur le rêve d’être quelqu’un d’autre que ce qu’il est. Ce rêve se matérialise aux seuls yeux des Gardiens sous la forme d’un oeuf, “l’oeuf du coeur”, qui lorsqu’il éclôt, libère un Shugo Chara, “la personnalité rêvée” en miniature, qui rend le rêve réalisable grace à une transformation de caractère.

Chacun possède un Oeuf du cœur mais Amu est spéciale et en possède trois. Mais une organisation étrange s’intéresse à ces oeufs et lorsqu’un certain Ikuto Tsukiyomi tente de lui voler ses Oeufs, Amu sera sauvée par Tadase Hotori, le Roi du groupe de “Gardiens” et intègrera ce cercle de protecteurs, où se trouvent aussi Nadeshiko Fujisaki (la Reine), Kûkai Souma (le Valet) et Yaya Yuiki (l’As), pour lutter contre ces gens peu scrupuleux…

J’avoue que ce manga fait parti de mes préférés. J’ai toujours eu un crush sur Ikuto, et je l’ai toujours shippé avec Amu. A chaque relecture, je n’arrête pas de pleurer sur la fin.

  • Sailor Moon

Usagi Tsukino est une adolescente tout ce qu’il y a de plus banale, paresseuse, nulle à l’école, gourmande et fan de jeux videos. Un jour, elle aide une chatte maltraitée par des enfants et la retrouve le soir-même dans sa chambre.Usagi n’est pas au bout de ses surprises puisque la chatte se met à parler et se présente sous le nom de Luna. Elle donne à Usagi un bâton lui permettant de se transformer en Sailor Moon afin de sauver le monde des forces du mal. Elle va vite être rejointe par Sailor Vénus qui jouait déjà les justicières masquées depuis 2 ans sous le pseudo de Sailor V, mais aussi de Sailor Mars, Sailor Mercure et Sailor Jupiter. Les 5 guerrières de la Lune ainsi réunies vont commencer à combattre les forces du mal afin d’empêcher la Reine Béryl d’arriver à ses fins.

  • Magical Dorémi

Doremi Harukaze, petite fille de 8 ans se considère comme la fille la plus malheureuse du monde. Passionnée par la magie, elle rentre dans une boutique de magie appelée “MAHÔ-DO” et rencontre une vielle femme.

Lorsque Doremi se rend compte que la vieille femme est une sorcière, la sorcière fut transformée en grenouille (en effet, lorsqu’une sorcière est démasquée par un humain, elle est transformée en grenouille). Cette grenouille du nom de Majorika fait de Doremi son apprentie. La jeune fille n’étant pas douée, elle sera rejoint par Hazuki Fujiwara (son ami d’enfance)et Aiko Senoo (une nouvelle élève). Ainsi, les trois filles s’entraîneront à devenir des sorcières en passant des examens dans le Monde des Sorcières mais aussi en aidant leurs amis dans le vrai monde.

J’adore vraiment lire les aventures des Magical Girl, je vous partage quelques mangas que j’ai beaucoup aimé découvrir. J’espère que cela vous plaira comme article, ça m’a plu de l’écrire parce que vous en apprenez bien plus sur moi 🙂


Cela peut vous intéresser ?

Laissez un commentaire