Four Dead Queens

De Miko

Autrice : Astrid Scholte 

Maison d’édition : Casterman 

Genre : Fantasy 

Quatre reines mortes. Trois jours pour déjouer le complot.

Deux amours interdits. Une fin que vous ne devinerez jamais.

Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais… À condition d’y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Éonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier.

Une course contre la mort commence pour Keralie.

Il s’agit indéniablement d’un livre à ne pas manquer, de plus c’est un One Shot ce qui est plutôt rare dans le domaine de la fantasy. L’autrice a proposé un univers original autour de quatre reines qui gouvernent chacune leur royaume et où chaque décision est prise pour le bien être de son pays. Les quadrants ont chacun leurs us et coutumes. Ludia, une patrie qui aime se déguiser et rire ; Eonia, un lieu austère où la technologie règne ; Archia, une île agricole, adepte aux plaisirs simples ; et Toria, un royaume commercial et éclectique. Et en leur centre le Palais de la Concorde, l’unisson des reines qui gouvernent pour maintenir l’unité de son quadrant.  

L’inclusion de la Science Fiction dans un récit de fantasy provoque un mélange savant. Cela amène une nouvelle dynamique dans le récit, en intégrant deux genres de lecture. L’action est constante et toujours présente, il n’y a pas un seul temps mort. 

Ce sont des chapitres avec différents points de vue, ils alternent les voix de Kéralie et des quatre reines. Il y a plusieurs lignes narratrices, qui se rassemblent pour n’en former plus qu’une. A la suite de Kéralie, les événements extérieurs au palais amènent le lecteur à suivre ce personnage si complexe qui oscille entre le bien et le mal. Mais lorsqu’elle se retrouve forcée d’avaler des enregistreurs qui contiennent des images choquantes de la mort des quatre reines, elle se reprend en main et tente le tout pour le tout pour les sauver d’une mort certaine, en faisant équipe avec Varin.  Cela entraînera une romance entre ces deux personnages qui n’était pas nécessaire à leurs développements. 

Du côté des reines, la diversité des personnages est mise en avant. Du fait de leurs différentes règles, elles ne peuvent pas tomber amoureuses, elles ont pour seul devoir d’enfanter une héritière qui prendra leur suite à leur mort. Toutefois, deux reines ressentent des émotions qu’elles se doivent de cacher aux autres, sans quoi les conséquences pourraient être désastreuses. Chaque chapitre lié aux reines fait plonger le lecteur dans leurs intimités, dans leurs émotions et leurs sentiments. La lumière est mise sur le fait qu’elles ne sont pas très heureuses de leurs conditions actuelles. 

Ce qui ressort de ce livre, c’est qu’il s’agit d’un page turner de talent, avec des personnages intéressants et diversifiés et ce plot twist !!! 

[penci_review]

Cela peut vous intéresser ?

Laissez un commentaire